La numérisation du secteur de la construction : qu’en disent les pionniers ?

Les préparatifs du salon « Digital Construction Brussels » sont en cours. Et pour bien le préparer, la Confédération Construction et le CSTC ont invité les entreprises BAM et BESIX à examiner comment ils font face à la transformation numérique du secteur. Et ce, tant dans le domaine du personnel que dans celui des technologies utilisées.

En voici les conclusions. Pour contrer les opposants au numérique, il est important d’en parler autant que possible, et de préférence, lors de moments informels. Dès que les collaborateurs en comprennent les bénéfices, le soutien augmente. Les collaborateurs plus âgés et convaincus par le numérique, semblent en être souvent les plus fervents défenseurs.

En plus de la formation technique et d’un travail sur les soft skills, la numérisation est aussi une question de choix. Les technologies évoluent très vite. Par conséquent, les grandes entreprises doivent être à la recherche de standards et doivent décider sur quelle forme de numérisation ils vont ou non parier. Les PME peuvent, quant à elles, optimiser leurs procédures avec des technologies « plus légères ». Comme, par exemple, par le biais du marketing numérique ou encore de la comptabilité numérique.

Messages récents